Contrefaçon et confusion : exemple de jurisprudence

Cet arrêt de jurisprudence est un exemple de concurrence déloyale par parasitisme dans lequel la violation de la clause de non concurrence par un salarié a été sanctionnée.

 Contrefaçon et confusion. La Cour d’Appel de Paris a sanctionné la contrefaçon par une société française du célèbre mocassin TOD’S, et sa commercialisation à moitié prix : Arrêt 09/ 13161 mars 2011 ;

« Constitue des actes de concurrence déloyale à l’encontre d’un distributeur de modèles de chaussures, la commercialisation à moitié prix de chaussures contrefaisantes constituant des copies serviles ou quasi serviles de moindre qualité de ces modèles, cette commercialisation étant de nature à créer un risque de confusion. »